Que voir à Moscou?

Curiosités

Rue Arbat

Arbat

La rue Arbat se trouve dans un des quartiers les plus anciens de Moscou. Autrefois, l’on trouvait le long de cette artère de nombreuses demeures appartenant à la noblesse russe, ainsi que de remarquables édifices religieux. Au cours des siècles, la rue Arbat a toujours été un endroit prestigieux et dynamique. Aujourd’hui elle est devenue piétonne et de nombreux restaurants et magasins se sont installés au sein de ses vieux immeubles. En été comme en hiver, les touristes et les moscovites s’y promènent pour y faire du shopping et acheter des souvenirs.

Métro de Moscou

Métro

Le métro de Moscou est un véritable musée souterrain. Sa construction a commencée en 1935, et les ornements sont souvent représentatifs du réalisme socialiste soviétique. Les profondes stations sont absolument époustouflantes, et l’on y descend avec plaisir. Telles des galeries d’arts , les décorations y sont variées : marbres, mosaïques, sculptures... Vous serez certainement étonnés par la beauté des statues de bronze de Plochad Revolioutsi, par les mosaïques de Komsomolskaïa et par les vitraux de Novoslobodskaïa par exemple.

Kolomenskoïe

Kolomenskoïe

Situé dans le sud de Moscou, cet ensemble architectural datant du XVIe et XVIIe siècles est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette ancienne propriété royale abrite un vaste parc, plusieurs bâtiments de l’époque et des reproductions de l’ancienne résidence d’été de la famille royale, ainsi que l’église de l'Ascension. Celle-ci a été construite en 1532 pour célébrer la naissance d’Ivan IV, dit Ivan le Terrible. Sa structure absolument remarquable a fortement influencé l’architecture religieuse en Russie.

Mausolée de Lénine

Mausolée de Lénine

Après la mort de Lénine le 21 janvier 1924, les dirigeants communistes décidèrent de construire un mausolée pour le leader de la révolution d’octobre. Construit en granit rouge, c’est un monument intriguant et incontournable pour les passionnés d’histoire. Il témoigne de l’importance de Lénine dans l’histoire moderne de la Russie. Il se trouve sur la place rouge, adossé aux murs du Kremlin.

Gratte-ciel staliniens

Gratte-ciels staliniens

Aux débuts des années 1950, sept grands gratte-ciels furent construit à Moscou. Dans un style absolument unique, à la fois baroque et soviétique, ces bâtiments témoignent de la créativité des architectes russes au lendemain de la seconde guerre mondiale. Imposants, majestueux, solennelles, ces ensembles architecturaux sont des symboles de la capitale.

Palais de Tsaritsyno

Palais de Tsaritsyno

Séduit par le lieu, Catherine II de Russie décide d’y construire un palais en 1776. Après plusieurs modifications et rénovations, le site est officiellement inauguré en 2007. Les bâtiments d’un style néogothique sont magnifiques et accueillent musées et expositions. La forêt et le parc qui l’entourent sont également splendides ; c’est un lieu de balade idéal pour les amoureux.

Statue de Pierre le Grand

Statue de Pierre le Grand

Officiellement intitulée « Monument à la commémoration du 300ème anniversaire de la flotte russe », cette grande statue de Pierre le Grand a été installée sur un petit îlot de la Moskova en 1997. On aperçoit la silhouette de cet intriguant monument de 98 mètres de haut depuis les bords du fleuve.

Goum

Goum

Situé sur la place rouge, cet élégant bâtiment construit à la fin du XIXème siècle est l’une des plus vieilles galeries marchandes. Comme son nom l’indique, il était à l’époque le magasin principal universel, endroit ou l’on pouvait trouver des produits venant du monde entier. L’intérieur est digne d’un palais et sa magnifique verrière est impressionnante.

Monument à Minine et Pojarski

Monument à Minine et Pojarski

La statue représentant Kouzma Minine et Dmitri Pojarski se trouve devant la Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, sur la place rouge. Ces deux hommes incarnent la victoire du peuple russe, la libération de la ville de Moscou de l’occupation et la fin de la domination polonaise et lituanienne du début du XVIIème siècle.

Parc de la Victoire

Parc de la Victoire

Ce magnifique parc a été créé pour célébrer la victoire sur les armées napoléoniennes. Peu à peu, plusieurs monuments y on été construits. Ils ont tous un lien avec les différentes victoires russes et soviétiques. Une église, une synagogue et une mosquée se trouvent sur place. Il se situe à l’ouest du centre ville, sur le mont Poklonnaïa. Un arc de triomphe de style néoclassique se trouve également à proximité.

Monument aux conquérants de l'Espace

Monument aux conquérants de l'Espace

Ce monument est remarquable par son originalité. C’est une sorte d’obélisque courbée de plus de 100 mètres de haut qui semble transpercer le ciel comme une fusée. Dans son socle, un musée commémoratif retrace avec des pièces d’exceptions le programme spatial soviétique. Le site se trouve à deux pas du centre panrusse des expositions.

Jardin Alexandrovski

Jardin Alexandrovski

Le long du mur ouest du Kremlin, cet agréable jardin est un lieu de rendez-vous populaire pour les moscovites. Devant la tombe du soldat inconnu mort en décembre 1941, vous pourrez assister à la relève de la garde.

Cathédrale de l’Epiphanie à Elokhovo

C’est un important centre religieux autrefois situé dans le village de Elokhovo, qui fait maintenant partie de Moscou. La cathédrale actuelle fut consacrée en 1853. Elle a remplacé l’ancienne église ou le célèbre poète russe Pouchkine a été baptisé. La légende dit que Basile le Bienheureux serait né non loin d’ici.

Le Monastère Saint-Daniel

La fondation de ce monastère en 1282 par le prince Daniel correspond à la période où Moscou a commencé à devenir une puissance de première importance en Russie. Il est le siège du Patriarcat de Moscou et de toute la Russie. Ce bel ensemble abrite également d’importantes reliques.

Le château de Kouskovo

Entouré d’un vaste parc et d’un jardin à la française, le château de Kouskovo date du XVIIIème siècle et a été magnifiquement conservé. Il était la propriété de la riche famille Cheremetiev. L’orangerie, l’église, les pavillons et la résidence principale se dressent harmonieusement dans ce magnifique ensemble architectural. Le site accueil également le musée de la céramique dont la collection est très impressionnante.

Parc Gorki

Ce vaste parc longe la Moskova en direction du sud. C’est un endroit très apprécié des moscovites où il fait bon flâner en été comme en hiver. Patinoires et attractions diverses sont disponibles selon les saisons.

Loubianka

Ce bâtiment situé non loin de la place rouge est célèbre pour avoir été le quartier général des services de renseignements soviétiques. Après le KGB, c’est aujourd’hui le FSB qui occupe cet immeuble de style néobaroque.

Le domaine d’Arkhangelskoïe

Ce domaine est absolument remarquable par la beauté de son palais et l’élégance de son jardin à la française. Datant de 1790, le bâtiment principal abrite une importante collection de peintures, de livres et de différents objets d’arts. Avec sa cinquantaine de sculptures de gypse et de marbre, le parc est également magnifique.

Le domaine d’Ostankino

Tout comme le château de Kouskovo, le domaine d’Ostankino appartenait à l’influente famille Cheremetiev. Bien conservé, le palais a été construit en bois de pins de Sibérie puis recouvert de plâtre, il est représentatif du classicisme russe du XVIIIème siècle. C’était un lieu ou de nombreuses fêtes étaient données. Les intérieurs et la salle de gala sont sublimes, les décorations riches. Les collections du palais d’Ostankino sont uniques.

Centre panrusse des expositions

Légèrement en périphérie de Moscou, le centre panrusse est un grand parc où l’on peut admirer des pavillons tous plus impressionnants les uns que les autres. Il s’agit en fait de l’ancienne exposition des réalisations économiques de l’URSS. Les bâtiments et monuments sont à la gloire des différentes régions qui composaient l’union soviétique. Les réussites techniques, sociales et économiques de la période communiste sont mises en avant. C’est un voyage dans le temps qui rappelle la grandeur du plus vaste état du monde.